Comment bien choisir son shampoing solide ?


shampoing solide

Se shampouiner est un acte qui consiste à se nettoyer les cheveux. Historiquement le terme shampoing vient de l’hindi “champna” qui signifie masser.  Dans les années 1930, le premier shampoing est apparu au grand public.

On est loin de la signification originelle qui consistait à des gestes et des soins sur les cheveux, aujourd’hui le shampoing solide est une base lavante.

L’industrie de la beauté propose du shampoing solide qui peut dégrader la pellicule protectrice qui gaine le cheveu et détériore l’environnement. Vous avez la liberté de sélectionner le shampoing de votre choix mais le passage au shampoing solide est une bonne initiative pour passer au naturel.

Choisir le bon shampoing

Un shampoing de qualité ne contient pas de sulfates ou de composants pétrochimiques qui empêchent vos cheveux de respirer.

Le shampoing solide ne contient pas de composant nocif qui agresse votre cuir chevelu. Il est doux et il convient à différents types de cheveu.

Il faut lire les étiquettes et décrypter le jargon pour identifier les éléments nocifs comme le sodium lauryl sulfate ou des composants à éviter comme le disodium laureth sulfosuccinate. Vous avez peut-être aucune envie de lire les étiquettes avec tous ses termes incompréhensibles, il faut juste retenir que les conservateurs, les additifs et autres actifs chimiques sont souvent une parure marketing car derrière vous avez des éléments chimiques qui asphyxient le cheveu c’est pourquoi l’utilisation de shampoing solide est l’alternative, il n’y a ni sulfate ni silicone.

Shampoing solide ne mousse pas ?

On entend souvent dire que le shampoing solide ne mousse or ce que j’aime dans le shampoing c’est cette mousse abondante. En fait un shampoing qui ne mousse est plus doux et respectueux de vos cheveux. La mousse n’a aucun rapport avec l’efficacité du lavage, c’est encore du marketing.

A quelle fréquence faut-il se laver les cheveux ?

Les cheveux se salissent surtout lorsque l’on vit dans un environnement urbain à cause de la pollution, la poussière ou bien naturellement avec la sueur, les pellicules etc.

Ces impuretés s’amalgament avec le sébum naturellement sécrété par le cuir chevelu et crée une couche asphyxiante qu’il est nécessaire de retirer avec un shampoing solide.

La fréquence du lavage dépend essentiellement de l’état de vos cheveux. Les shampoings du commerce dérèglent le cuir chevelu et favorise les cheveux gras à la racine avec des pointes sèches. Avec un shampoing naturel adapté à vos cheveux vous pouvez espacer les shampoings tous les 2 ou 3 jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *