Faire le canal du nivernais à vélo


canal

Pour effectuer la totalité de la distance parcourue par le canal du nivernais entre l’Yonne et la Nièvre il faut compter 3 jours. Mais on peut également fractionner cette magnifique échappée et se limiter à des secteurs plus réduits. Si on pratique le vélo électrique, l’effort sera bien moindre. Il permettra de profiter pleinement du merveilleux paysage qu’offre cette région.

De Mailly-Le-Château À Châtel-Censoir

Plus bas, le bois du Parc pousse sur un récif de corail fossilisé remontant à 150 millions d’années… Alors que, un peu plus loin, s’alignent les Rochers du Saussois. De grandioses belvédères de calcaire hauts d’une soixantaine de mètres proposent près de 400 voies d’escalade… Dont certaines avec un très haut niveau d’engagement. Le canal prolonge sa course paisible au milieu des immenses frondaisons des forêts de Frétoy et de Champornot pour parvenir au pied du promontoire de Châtel-Censoir. À partir de la halte fluviale, on bénéficie d’un beau point de vue sur l’élégante collégiale de cette halte verte. Ici vous pourrez recharger les batteries de votre vélo électrique, déguster des spécialités régionales et prendre quelques moments de repos.

De Chatel-Censolr à Clamecy

Adossé à une butte boisée, le fastueux château de Faulin abrite un musée des innovations médiévales. Et, quelques hectomètres après Coulanges, vous voilà désormais dans le département de la Nièvre. L’ancienne chartreuse du Val Saint-Jean donne la réplique aux rochers géants de Basseville, avec aussi 350 voies d’escalade. Le secteur est riche en cavités spéléologiques. Remarquez l’ancestral barrage à aiguilles de bois, manipulées à la main. Sur l’ensemble du circuit ne subsistent qu’une douzaine d’ouvrages de ce type.

Clamecy

On rejoint facilement Clamecy, capitale du flottage du bois pendant près de 4 siècles. D’ici, de très gros radeaux confectionnés avec les grumes du Morvan mettaient une dizaine de jours pour rejoindre Paris et chauffer ses habitants. Sur le pont joignant l’église byzantine de Notre-Dame-de-Bethléem, une statue rend hommage au courage des bateliers. Dans le centre chargé d’histoire, la collégiale Saint-Martin édifiée du 12ème au 16ème siècle, marie harmonieusement des éléments du roman et du gothique.

À voir obligatoirement… Le musée d’art et d’histoire Romain-Rolland, à Clamecy

Toute l’histoire du flottage du bois est expliquée dans l’hôtel du duc de Bellegarde et la maison natale de l’écrivain Romain Rolland… Où l’on peut en outre contempler des sculptures, des faïences de Clamecy, des objets mérovingiens et gallo-romains. Il y a une magnifique collection d’affiches publicitaires ou aussi quelques-uns des tableaux de François Mitterrand.