À Paris, découvrir à vélo les Champs-Élysées, l’Étoile, Saint-Augustin et le Parc Monceau


Paris

Voie triomphale de Paris, les Champs-Élysées (1 880 m) vont de la place de la Concorde à l’arc de triomphe de l’Étoile, prolongée par l’avenue de la Grande-Armée et l’avenue Charles-de-Gaulle vers le nouveau quartier de la Défense. Hérissé de tours de verre et d’acier (sculptures monumentales de Calder, Agam, Philolaos, Leygue, Derbré, etc).

Les Champs-Élysées, l’une des plus belles avenues du monde conduit à l’arc de triomphe de l’Étoile, élevé à la gloire de la Grande Armée. II porte sur l’une de ses faces l’Œuvre célèbre de Rude : « le Départ des volontaires de 1792 dite « la Marseillaise ». La Madeleine, que le téléobjectif a rapprochée de fa Concorde. Curieux voisinage : grâce au photographe, l’obélisque de Louqsor (XIIe siècle avant Jésus-Christ). Haut de 23 m, qui se dresse au centre de la place de Ia Concorde, prend sa revanche sur les 300 m de la tour Eiffel. Jouer les touristes dans la capitale sera un voyage dans le passé de la France.

Place de la Concorde

Dessinée de 1755 à 1775 par Gabriel, auteur des deux imposants hôtels encadrant la rue Royale (hôtel Crillon et ministère de la Marine)… Elle est ornée, au centre, de l’obélisque du temple égyptien de Louqsor (23 m). À l’entrée des Champs-Élysées, Chevaux de Marly, par Coustou. À gauche de la place Georges-Clemenceau (statue de Clemenceau, 1932). Avenue Winston-Churchill, à droite, le Grand Palais, énorme construction 1900 dont l’immense nef abrite salons et manifestations temporaires. II comporte également les Galeries nationales (expositions temporaires de prestige) et le palais de la Découverte (entrée avers F.-D. Roosevelt, tous les jours sauf lundi). À gauche, le Petit Palais, également 1900 : musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris (tous les jours sauf lundi et mardi). Expositions temporaires.

L’avenue Winston-Churchill mène au pont Alexandre-III (1900). À droite de la place Clemenceau, l’avenue de Marigny conduit à la place Beauvau… Et, à droite, à la rue du Faubourg-Saint-Honoré, principale artère du commerce de luxe. Palais de l’Élysée du XVIIIe siècle, résidence du président de la République. L’avenue des Champs-Élysées aboutit à l’arc de triomphe de l’Étoile (1806-1836), sous lequel repose le Soldat Inconnu (1914-1918). Face aux Champs-Elysées et à droite, célèbre haut-relief de Rude, le départ des Volontaires de 1792, dit aussi la Marseillaise. (Ascension à la plate-forme).

Saint-Augustin

L’une des églises les plus originales de Paris, construite en fer de 1860 à 1871 par Baltard (dôme de 60 m).

Chapelle expiatoire

Curieux monument érigé de 1815 à 1826 à l’endroit où avaient été enterrés Louis XVI et Marie-Antoinette. Cloître, chapelle et crypte (tous les jours sauf mardi).

Musée Jacquemart-André

158, bd Haussmann. L’un des plus riches musées de collectionneurs de Paris (tous les après-midis sauf lundi et mardi). Art italien du XVe-XVIe, français XVIIIe siècle, flamand et hollandais. (Œuvres de Rembrandt, Fragonard, David, Goya, Uccello, Tiepolo, etc.

Musée Cernuschi

7, avenue Vélasquez. Arts de la Chine et du Japon, remarquables collection de bronzes archaïques chinois (visite tous les jours sauf lundi et mardi).

Musée Nissim de Camondo

63, rue de Monceau. Remarquables collection XVIIIe siècle dans un hôtel de style Louis XVI construit en 1910 (tous les jours sauf mardi et mercredi).

Parc Monceau

Entouré de beaux hôtels fin XIXe, il abrite une curieuse naumachie du XVIIIe siècle entourée d’une colonnade et plusieurs statues d’hommes célèbres de style 1900 (Maupassant, Chopin, Gounod, Ambroise Thomas, etc).

Découvrir des ouvrages significatifs des agglomérations que l’on visite, suscite la plupart du temps d’immenses satisfactions. Cela rappelle à la mémoire une portion du passé. Pour se faire, il est primordial d’avoir la possibilité de circuler facilement Sans être épouvanté par l’affluence extraordinaire d’une agglomération dynamique. S’élancer pour découvrir l’histoire avec des amis en draisienne, sur une trottinette électrique ou à vélo électrique nous produira la sensation d’une liberté retrouvée.