Menu

Un guide de l’électricité dans les vieilles maisons

0 Comment


Les installations électriques obsolètes ne sont pas seulement inesthétiques, mais sont un risque potentiel pour la sécurité de toute la maison. La plupart des anciennes propriétés n’étaient tout simplement pas conçues pour accueillir une puissance élevée, de sorte que l’ajout d’électricité moderne peut représenter tout un défi. Découvrez les signes d’avertissement à rechercher et les avantages dans une rénovation électrique complète ou partielle.

Comment savoir si une rénovation est nécessaire?

De nombreux bâtiments anciens n’ont été mis à jour qu’occasionnellement. Cependant, les vieux câblages et les raccords sont une source de préoccupation, car non seulement ils sont incapables de répondre aux exigences des modes de vie modernes, mais ils sont un danger potentiel de sécurité qui peut entraîner des incendies ou des chocs électriques. Si votre maison n’a pas été rénovée depuis une vingtaine d’années, ne prenez aucun risque appelez un électricien Vanves pour vérifier et réaliser un audit électrique. Pour assurer que tout reste fonctionnel, il est bon de faire inspecter les appareils électriques tous les 10 ans. Parfois, un remplacement complet peut être évité si le câblage est capable de transporter des charges supplémentaires, il peut être possible de le mettre à niveau en ajoutant une unité de consommation moderne, des arrangements de mise à la terre appropriés et des liaisons croisées.

Les signes électriques qui ont besoin de mise à jour

  • Une boîte à fusibles démodée peut être fixée sur du bois avec les commutateurs de fer en fonte.
  • Les câbles montés en surface qui longent les plaintes et les murs sont inesthétiques et endommagent le revêtement des murs et du plafond.
  • Les câbles couverts de caoutchouc, de plomb ou encore en tissu.
  • Les douilles ne possèdent pas de pas devis pour accueillir d’autres formes d’ampoule.
  • Les fils électriques cachés sont nus à cause de rongeurs, de l’humidité ou bien de son emplacement. Ils sortent de leur gainage et n’assurent plus une efficacité.
  • Les interrupteurs et prises de sortie sont noircis à cause d’étincelles et on peut constater une odeur de plastique à chaque usage.

Remplacer l’éclairage dans une vieille maison

Bien que l’électricité ait été utilisée pour la première fois pour éclairer les maisons aux environs des années 1880, ce n’est qu’après la Seconde Guerre mondiale qu’elle a remplacée par le gaz comme la principale source d’alimentation. L’ampoule incandescente régnait en suprématie. Ces lampes ne convertissent que 10 % de l’énergie qu’elles consommaient en lumière, elles sont maintenant remplacées par des alternatives beaucoup plus éconergétiques les ampoules basse consommation. Pour l’emplacement des lumières, il faut bien penser aux risques d’incendie et aux dommages qui peuvent être causés par leur installation. Par exemple, les spots encastrés peuvent affaiblir les plafonds fragiles, compromettre la protection contre les incendies que le plafond offre et permettre les fuites d’air. Le court-circuit au contact de l’eau ou de l‘humidité n’est pas à négliger. Lorsque les plafonds sont bas, l’installation murale offrent une bonne alternative, en particulier s’ils sont exécutés à partir de douilles de 2 ou 5Amp qui sont allumées à partir d’un interrupteur principal.

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *